Accéder au contenu principal

Document/ La liste des nouveaux walis et walis délégués nommés par Bouteflika

Document/ La liste des nouveaux walis et walis délégués nommés par Bouteflika

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, a procédé à un mouvement dans le corps des walis et walis délégués, indique mercredi un communiqué de la présidence de la République.

“Conformément aux dispositions de l’article 92, alinéa 10 de la Constitution, son excellence Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a procédé, ce jour, à un mouvement dans le corps des walis et walis délégués”, précise la même source.

A ce titre sont nommés walis :

1. Benhassine Faouzi, wali de Chlef.

2. Meguellati  Ahmed, wali de Laghouat.

3. Berimi Djamel Eddine, wali d’Oum El Bouaghi.

4. Kerroum Ahmed, wali de Biskra.

5. Cherifi Mouloud, wali de Bouira.

6. Bouderbali Mohamed, wali de Tizi Ouzou.

7. Agoudjil Saad, wali de Djelfa.

8. Maskri Nacer, wali de Sétif.

9. Chater Abdelhakim, wali de Skikda.

10. Kamel Abbas, wali de Constantine.

11. Meguedad Hadj, wali de M’sila.

12. Djellaoui Abdelkader, wali de Ouargla.

13. Madani Fouatih Abderrahmane, wali de Boumerdes.

14. Benmessaoud Abdelkader, wali de Tissemsilt.

15. Ghellai Moussa, wali de Tipaza.

16. Khanfar Mohamed Djamel, wali de Mila.

17. Benyoucef Aziz, wali d’Ain Defla.

18. El Gazi Abdelhamid, wali de Naama.

Par ailleurs sont nommés walis délégués :

1. Bounif Faiza, wali délégué de Draria.

2. Baiche Hamid, wali délégué de Chéraga.

3. Doumi Djillali, wali délégué de Dar El Beida.

4. Bouchareb Abdelaziz, wali délégué d’El Harrach.

5. Kerdah Mohamed, wali délégué de Sidi M’hamed.

6. Ouchene Brahim, wali délégué de Zéralda.

7. Bengamou Mohamed Said, wali délégué de Djanet.

Cet article Document/ La liste des nouveaux walis et walis délégués nommés par Bouteflika est apparu en premier sur Algérie Focus.



Commentaires

المشاركات الشائعة

Conflit/ L’Algérie réplique au Roi du Maroc

Quelques heures après une lettre particulièrement virulente adressée par le Roi du Maroc, Mohamed VI au secrétaire général des Nations-Unies, l’Algérie a répliqué. Selon « une source autorisée » du ministère des Affaires Etrangères, citée par l’APS, l’Algérie rappelle que « la question du Sahara Occidental est une question de décolonisation » selon les termes les résolutions des Nations-Unies ».Accusé par le Rabat de soutenir le Front Polisario, Alger assume. « L’Algérie a le devoir de soutenir le peuple sahraoui comme elle a bénéficié, elle-même, du soutien des frères Tunisiens et Marocains lors de sa lutte contre le colonialisme français », indique la même source.La veille, le ministre marocain des Affaires Etrangères a demandé publiquement à l’Algérie de s’engager dans le processus de règlement de la question du Sahara occidental. Les  Marocains reprochent notamment à l’Algérie de « soutenir militairement, financière et diplomatiquement » le Polisario.L’article Conflit/ L’Algérie r…

Mohamed VI / « L’Algérie finance, abrite, arme et soutient le Polisario »

Dans un message adressé au secrétaire général de l’ONU Antonio Gueterres, remis hier mercredi par son ministre des affaires étrangères, le roi du Maroc Mohamed VI a désigné l’Algérie comme une partie à part entière du conflit opposant le royaume chérifien au Polisario.C’est sur fond d’escalade au Sahara occidental que le roi du Maroc a adressé une missive au SG de l’ONU Antonio Gueterres. En livrant sa version des faits concernant une prétendue incursion de combattants du Polisario dans la zone tampon instaurée par le cessez-le-feu signé en 1991, Mohamed VI a directement accusé l’Algérie d’être responsable de la longévité d’un conflit qui dure depuis 40 ans.« L’Algérie a une responsabilité flagrante (dans le conflit, ndlr). C’est l’Algérie qui finance, c’est l’Algérie qui abrite, c’est l’Algérie qui arme, c’est l’Algérie qui soutient et qui apporte son soutien diplomatique au Polisario », soutient-il.Le Maroc cherche donc à impliquer directement l’Algérie dans le bourbier. «  Le Maroc…